Étiquettes

, , ,

Reprenons une fois encore la série de billets dédiés à Tintin. Intéressons-nous à L’Affaire Tournesol (1956) ainsi qu’à Coke en Stock (1958).

_

L’Affaire Tournesol

_

1Nos deux héros se promènent tranquillement aux alentours de Moulinsart. Tintin a retrouvé ses knickerbockers, chaussettes blanches, tricot bleu à col rond et chemise blanche. Le capitaine, lui, délaisse régulièrement ses vêtements de marin depuis la découverte du trésor de Rackham le Rouge. A la place, le loup de mer arbore des mises de campagne, souvent dépareillées. Ici, un pantalon de flanelle gris souris, gilet à grands carreaux tattersall, cravate verte, veste sport…

_

2

…avec poches plaquées et fente unique, caractéristique des vestes d’équitation d’antan…

_

3

…le tout porté avec ce qui semble être des derbies chasse (d’après la couture visible sur le plateau).

_

4

Un inconnu frappe à la porte du château. On peut apercevoir au passage un beau gant sport en box (ou pecari ?) brun.

_

5

Séraphin Lampion le sans-gène s’invite de nouveau à Moulinsart. L’homme arbore un costume mauve deux pièces à cran aigu et revers au pantalon, des chaussettes bleu Europe avec des souliers bruns, une chemise blanche avec nœud papillon rouge et, pièce la plus réussie de la mise, un cardigan lie-de-vin gansé de blanc.

_

6

Séraphin s’en va, un Homburg gris clair sur la tête et un imperméable sur les épaules.

_

7

Nos trois amis rencontrent deux gendarmes dans les bois. Leur uniforme est peut-être taillé sur-mesure, du moins pour l’officier. Quoi qu’il en soit, leur allure surclasse de beaucoup celle des gendarmes actuels.

_

8

Le capitaine s’étire devant son miroir, nous donnant l’occasion d’apercevoir son pyjama deux pièces.

_

9

Tintin et Haddock sont prennent leur petit-déjeuner. Au menu, thé et tartines. En voilà une bien belle manière d’entamer la journée.

_

10

Tournesol, égal à lui-même dans sa mise qui n’a pas changée depuis Le secret de la Licorne, melon et large chesterfield croisé et revers aux manches, se fait épier par deux hommes dans une belle auto noire.

_

11

Attirés par « le mystère de Moulinsart », de nombreux badauds se pressent aux portes du château. Cela nous permet d’admirer quelques belles autos. En outre, on remarque que la plupart des hommes de cette vignette portent un complet ou, s’ils sont vêtus de manière plus décontractée, d’un polo et d’une casquette.

_

12

Tintin et Haddock se dirigent vers le laboratoire de Tryphon, situé dans un bien beau pavillon du domaine, la façade en partie recouverte de ce qui semble être du lierre et du bougainvillier.

_

13

Comme souvent dans les aventures de Tintin, les criminels portent un trench coat. Celui-ci ne fait pas exception à la règle, le sien étant de couleur grise et ceinturé. Pas d’épaulettes sur ce modèle, néanmoins.

14

Le taxi de nos héros se fait poursuivre par une Citroën noire dont j’ignore le modèle.

_

15

Le chauffeur de taxi porte un complet et une cravate. Une mise simple mais soignée agrémentée par une casquette de toile ou de tweed.

_

16

Une autre très belle auto.

_

17

Ce manoir sur les rives du lac Léman est splendide, avec sa jetée particulière et son parc parsemé de pins et de saules pleureurs.

_

18

Une auto noire (une Citroën ?) laisse nos deux amis sur le bord de la route.

_

19

Cette vignette nous permet de nouveau d’admirer plusieurs autos. La cohabitation des époques surprend : une voiture datant probablement des années 1920 ou 1930 tout en haut côtoie une carriole de même qu’un Vespa (en bas à droite).

_

20

A gauche, l’homme au nœud papillon porte un complet vert (en tweed ?) trois boutons, tandis que celui de droite, accompagné de son chauffeur, arbore un croisé bleu et une cravate à motifs géométriques.

_

21

Les deux criminels à l’origine de la disparition de Tournesol portent toujours un trench coat. On peut ici apercevoir la présente d’un pli d’aisance, et d’une fente centrale doublée.

_

22

Tintin et Haddock discutent avec un homme au complet bleu et cravate à rayures horizontales. Notez la forme de ses lunettes : elle tranche avec celles, rondes, des précédents albums, et annonce la transition de style opérée dans les années 1950-1960.

_

23

Attaché-case à la main, l’homme à gauche est fort bien mis avec son imperméable à la main, son complet bleu à cran aigu, sa cravate rouge et son fedora gris.

_

24

Pauvre hère qui va abîmer son croisé vert à cause du vol de Milou. Le cabot emporte le parapluie à manche de bambou sur lequel l’homme s’appuyait. Notez également son nœud papillon, sa pochette blanche et son fedora.

_

25

L’homme de droite porte un complet à cran aigu, un pince col qui met en avant sa cravate, des lunettes rondes et un chapeau melon.

_

26

Wagner, l’accompagnateur de la Castafiore, porte une mise dépareillée, avec une veste bleue, un pantalon de flanelle gris, un nœud papillon et un fedora sombre.

_

27

Ici, le personnel porte un habit dont la veste est blanche et sans basques, le tout agrémenté d’un papillon noir.

_

28

Tintin à l’hôtel. Admirez le très beau mobilier dont le tapis persan.

_

29Une foule dans laquelle on peut apercevoir trois messieurs vêtus de chesterfields. Comme le veut la tradition, les manteaux descendent au-dessous du genou.

_

Coke en stock

_

30

Alcazar flamboyant, avec un croisé parme, un nœud papillon vert, des gants jaune poussin et un fedora brun.

_

31

A gauche, un homme en trench coat brun qui n’est, pour une fois, pas un criminel. Dans cette épisode, Tintin est toujours vêtu de son knickerbockers, imperméable, tricot bleu à col rond, mais ne porte définitivement plus de veste.

_

32

Le réceptionniste de l’hôtel arbore un complet vert avec un gilet rouge dépareillé du plus bel effet. Notez également, et encore une fois, la forme des lunettes qui adopte petit à petit des formes rectangulaires.

_

34

Le capitaine est un incorrigible ivrogne qui rêve de whisky. Mais c’est drôle !

_

36

Tintin retrouve Oliveira qui boit un porto, emmitouflé dans une épaisse robe de chambre.

_

37

Un magnifique panorama des ruines de Petra.

_

38

La mise de Tournesol, avec sa veste verte, son col détachable et son gilet dépareillé couleur paille tranche avec ses patins à roulettes.

_

39

Rastapopoulos à bord de son yacht en veste de smoking ivoire, chemise à col cassé, nœud papillon framboise et œillet rouge épinglé au revers. Le port d’une telle veste, avec pantalon noir, est peu orthodoxe mais peut éventuellement convenir lord d’une croisière. De mon point de vue, cela fait un peu trop « touriste américain sur paquebot ultra-moderne lors d’une soirée loto ».

_

40

Le criminel s’échappe à bord de sa belle vedette, une casquette blanche de capitaine sur la tête.