Étiquettes

, , ,

Après plus de deux mois de pause, reprenons la série de billets dédiés aux albums des aventures de Tintin. Cette semaine, intéressons-nous au Crabe aux pinces d’or (1941) ainsi qu’à L’Étoile mystérieuse (1942).

_

Le Crabe aux pinces d’or

_

1

Alors que Milou n’est pas vraiment à son aise, un monsieur l’observe avec surprise. Il porte un costume sombre accompagné de ce qui semble être un Homburg, de souliers noirs et d’une canne. Il arbore également un beau col détachable aux pointes légèrement arrondies.

_

2

Tintin a retrouvé son traditionnel imperméable. Celui-ci était ceinturé dans ses aventures aux Amériques de même que dans L’Oreille cassée, où il était même croisé. Le knickerbocker est de retour de même que les chaussettes noires qui étaient blanches dans les deux précédents opus, L’Île Noire et Le Sceptre d’Ottokar.

_

3

Les Dupondt sont toujours aussi maladroits. Leurs costumes sombres accompagnés de leurs chapeaux melon sont de retour, toujours avec des souliers bruns et une canne.

_

4

Dans les années 1940, même les vagabonds portaient des vestes, des couvres-chef ainsi que des souliers ! L’homme à gauche n’a rien à lui envier avec son Homburg (ou Fedora) de couleur crème, son Chesterfield bleu roi, ses lunettes rondes et son parapluie.

_

5

Le complet de Tintin est de retour après l’apparition de son sweater bleu dans L’Île Noire (l’album ayant été complété dans les années 1960 explique cette exception). Le reporter porte également un tricot jaune poussin à col V du plus bel effet. Notez également le sous-main en carton (ou cuir ?) couleur sauge sur le bureau.

_

6La martingale au dos du veston est toujours présente.

_

7

Notez le trench croisé, ceinturé et col relevé d’Allan, avec sa casquette de capitaine. Son compagnon porte quant à lui un tricot à col roulé bleu ciel que l’on imagine en laine d’agneau, le tout avec une casquette plate probablement en tweed.

_

8

C’est dans cet album, et dans cette vignette-ci d’ailleurs, que l’on rencontre pour la première fois le capitaine Haddock. Les cheveux ébouriffés, la barbe hirsute, le descendant du chevalier de Haddoque est un alcoolique notoire qui ne se soignera jamais vraiment. Ses insultes et autres noms d’oiseaux improbables et proférés à tout bout de champ sont hilarantes. J’essaierai d’en garder les meilleures.

_

9

La première rencontre entre Tintin et Haddock.

_

10

Ivre, il met le feu à son canot de sauvetage.

_

11 12

Le capitaine et Tintin dans le désert, harassés… Notez les bretelles, de dos puis de face, les mouchoirs noués sur le crâne afin de se protéger du soleil, ainsi que la vareuse de marin de Haddock.

_

14

Puisque le capitaine vous dit qu’il ne boit jamais d’alcool…! Notez en outre la pipe billiard au bol assez large rappelant celui des bulldogs.

_

15 16

La première série de jurons proférés par Haddock dans les aventures de Tintin. Tordant !

_

17

Tintin en chemise jaune pâle avec un casque colonial. Voilà qui n’est pas sans rappeler ses péripéties au Congo.

_

18

Les belles lignes d’une auto qui s’échappe…

_

19

…ainsi que d’une autre, avec une dépanneuse de surcroît…

20

…et d’une quatrième, très coquette.

_

21

L’homme qui s’apprêtait à prendre ce taxi puis chassé par Tintin est très bien vêtu et en accord avec le climat. Complet beige avec gilet, noeud papillon, fedora sombre, valise en bois et cuir. Peut-être un panama aurait été plus supportable sous ces latitudes.

_

22

Le capitaine est soûl et, une fois n’est pas coutume, il en est de même pour tintin. Notez également les noms d’oiseaux dont le capitaine commence à être coutumier.

_

23

Un hors-bord qui a l’allure d’un Riva.

_

24

Un facteur rend visite à Tintin. L’homme est protégé par une cape apparemment en épais drap de laine noir, comme jadis, peut-être avec une pèlerine. Il porte une solide sacoche en cuir brun et est coiffé d’une casquette portant un cor de chasse qui est l’emblème de la Poste belge (et allemande accessoirement).

_

25

Le sevrage du capitaine semble être un calvaire ! Remarquez en outre la veste à boutonnage simple et revers à pointes, le tout porté avec un gilet assorti et un nœud papillon._

_

L’Étoile mystérieuse

_

26

Tintin a repris sa chemise jaune de ses aventures en Amérique et est accompagné de deux savants. Celui de gauche est vêtu d’une redingote tandis que son collègue semble porter une jaquette, comme l’indique la queue-de-pie.

_

27

A l’arrière-plan se trouve une dame accompagnée de son mari. Celui-ci pointe sa canne en direction du ciel. Il porte un pantalon tenu par des bretelles, une cravate à rayures horizontales, un imperméable qu’il porte sur son bras et ce qui semble être un Homburg.

_

28

Une bien belle auto !

_

29

Cette scène de panique et de forte chaleur est très intéressante en ce qui concerne le vêtement. De gauche à droite : un jeune homme portant un pantalon ceinturé et avec revers, un imperméable sous le bras et une cravate club ; un homme bedonnant avec complet vert, pantalon sans revers tenu par des bretelles, veste sous le bras, Homburg dans la main ainsi que son col détachable et sa cravate (ou son nœud papillon), sa chemise est ouverte ; à droite enfin, un attroupement de trois hommes, un en pyjama classique jaune, les deux autres en robe de chambre à col châle, dont une beige contrastée noir. On remarque en tout cas que l’usage du col détachable est encore courant au cours des années 1940.

_

30

Voici la galerie des portraits de l’expédition menée sur l’Aurore. La diversité des pilosités faciales est remarquable et fascinante : moustaches fines, longues, épaisses, en brosse, barbe…voire même le visage glabre. Les six savants portent tous un col rigide et détachable, certains rabattus avec une cravate, d’autres cassés, et un (Paul Cantonneau) non rabattu, et porté avec une régate et non un stock ou autre foulard, comme au XIXème siècle.

_

31

Tintin a gardé sa tenue du précédent épisode : chaussettes noires et imperméable beige à boutonnage simple. Il porte également une valise en bois gansée de cuir (ou de métal).

_

32

Pourvu que personne ne tombe malade avec le capitaine Haddock à bord.

_

33

Le fou qui prédisait la fin du monde est plutôt bien vêtu, avec un complet trois-pièces brun, des lunettes en demi-lune et une très belle barbe.

_

34

Voici une mise qui rappelle celle des mafieux dans Tintin en Amérique. Fedora, lunettes rondes, croisé aux anglaises horizontales rappelant les années 1930, moustache très fine.

_

35

Une cargaison de whisky pour le capitaine, une ! Un capitaine d’ailleurs très bien vêtu avec son uniforme de la marine. Notez également le vieil homme à sa droite en habits du matin, avec sa jaquette et son haut-de-forme. Sa barbe et sa moustache monumentales son impressionnantes.

_

36

Les savants toujours vêtus de redingotes. Vous pouvez en outre admirer d’un peu plus près l’uniforme du capitaine avec son col cassé et son nœud papillon.

_

37

Deux « méchants » en costume sombre. Celui de gauche, à l’origine du complot contre l’Aurore, porte une cravate piquée d’une perle sur col cassé, un œillet à la boutonnière, et fume un cigare. Celui de droite a choisi une cravate club et des lunettes rondes.

_

38

Nous retrouvons l’aréopage de savants, la plupart en redingote semble t-il, peut-être en habits de dîner pour ceux qui sont de dos. Notez par ailleurs l’uniforme du steward.

_

39

Tintin et Haddock en ciré, chapeau et capuche de marin. Malgré la pluie, le capitaine fume sa pipe billiard.

_

40

Tintin et Milou en manteaux de fourrure afin de faire face aux frimas…

_

41

…de même qu’un marin à la barre (le second ?) avec une veste matelassée et doublée portée avec un bonnet, et Haddock avec un caban (à moins que ce ne soit sa veste d’uniforme) à col de fourrure (certainement amovible).

_

42Pour finir, gros plan sur le col de fourrure du capitaine dans une scène qui illustre avec beaucoup d’humour sa modération légendaire !