Étiquettes

, , ,

N.B. : exceptionnellement, il n’y aura pas de billets la semaine qui vient. Rendez-vous le mercredi 1er mai pour le prochain.

_

Voici une des œuvres les plus connues de Frédéric Chopin, l’un des plus grands romantiques (et pianiste) de son temps. Il s’agit d’un nocturne Opus 9 portant le N°1 parmi les 21 composé par le musicien, et ici interprété par Arthur Rubinstein. Ce morceau a été composé entre 1830 et 1831 puis dédié à Camille Pleyel.

Une douce et belle mélodie s’élève tel un morceau de velours caressant le visage un soir d’été brûlant, l’air chargé de doucereux jasmin. Les notes oscillant entre désespoir et apaisement, mélancolie et joie en font un morceau ambigu mais ô combien envoûtant, notamment grâce au talent de M. Rubinstein.

Très bonne fin de semaine à vous.