Étiquettes

, , , , ,

© Le Paradigme de l’Elegance

© Le Paradigme de l’Elegance

© Le Paradigme de l’Elegance

Cettec semaine, je vous propose un détail de mise extrêmement simple en adequation avec les fortes chaleurs annonciatrices de la fin du printemps.

Décontractées par nature, les chemises à button-down collar -inventées par Brooks Brothers en 1896- sont parfaites en de telles occasions. La présence d’une poche poitrine indique le caractère plus utilitaire du vêtement. Cette chemise est egalement un choix judicieux pour qui veut retrousser ses manches au vu de la faible rigidité des poignets. La toile de coton est elle aussi adaptée à la situation, car plus légère qu’un tissage Oxford traditionnel. Tissee en petits carreaux Vichy, elle ajoute une certaine décontraction. Le nœud papillon, quant à lui, est en coton Madras. Initiallement rapporté par les anglais d’Inde bien avant son independance en 1947, ce tissu était très peu utilisé au Royaume-Uni. Ce fut, encore elle, l’entreprise Brooks Brothers qui le popularisa vers 1920 aux Etats-Unis, et en fit des shorts, veste, cravates et, bien entendu, des noeuds papillons. La légèreté et les couleurs de cette matière en font, là aussi, un tissu de choix pour la confection d’atours estivaux. Il devint très vite la coqueluche des etudiants de la Ivy League, et perdure encore via le style Preppy. La mise presentée ici est donc pleinement américaine et est dépositaire de l’héritage de Brooks Brothers.

Quant aux couleurs, elles sont vives. Le bleu céruléen de la chemise se marie bien avec celles, plus chaudes, du madras : pistache, orange, rouge, jaune de Damas, et quelques touches de bleu également. Par ailleurs, la différence d’échelle des différents carreaux permet une association harmonieuse.

Enfin, petit detail : les lunettes rangees dans la poche poitrine, dont une branche sort. C’est selon moi une maniere tres elegante de ranger lunettes de vue comme de soleil.

Très bon week-end à vous.