Étiquettes

,

© Le Paradigme de l’Elegance

Cette semaine, je vous propose une montre manufacturée par la American Waltham Watch Co. qui date du début des années 1960. Elle appartenait à un de mes grands oncles. Il me faut encore légèrement restaurer le boitier et lui trouver un bracelet.

Ce garde-temps présente plusieurs similitudes esthétiques avec la Kienzle que j’avais présentée ici il y a quelques temps. Leur finesse, leur dessin à la fois épuré et de caractère sont autant de caractéristiques des productions horlogères des années 1950 et 1960. C’est, comme je l’avais développé, ce que je considère comme étant la période aux gardes-temps les plus beaux.

Pour la petite Histoire, l’entreprise fut fondée à Waltham, Massachusetts, en 1885. La Waltham Watch co. faisait partie, à la fin du XIXème siècle, des entreprises américaines remettant en question l’hégémonie horlogère suisse, et plus globalement européenne. Elle produisait des montres de grande diffusion, simples et peu coûteuses -dites « à un dollar »- en utilisant des calibres Roskopf. La firme commença ensuite à produire des montres-bracelets à partir de la première Guerre Mondiale, puis monta en gamme dans les années 1940, où elle connu une apogée. Cependant, elle fut en difficulté financière à partir du début des années 1950. Waltham créa alors un bureau en Suisse en 1954, ce qui explique l’indication Swiss sur le cadran de la montre ici présentée. La suite de l’histoire de l’entreprise est peu commune, puisque deux entités distinctes émergèrent : la Waltham Watch co. fit faillite, mais la licence d’exploitation fut rachetée, et continue encore aujourd’hui à être exploitée sur le marché nord-américain sous le même nom, tandis que la Waltham International SA Switzerland, établie en Suisse, s’adresse au reste du monde.

Excellent week-end à tous.

Advertisements