Étiquettes

, ,

Cette semaine, je vous propose, une fois n’est pas coutume, de vous intéresser à un accessoire trop souvent délaissé par les élégants : il s’agit des lunettes de soleil. Ils lui reprochent, à raison, de s’acoquiner avec le paradigme de la mode, avec des formes vulgaires, design et bling-bling (j’ai une pensée toute particulière pour les Ray Ban dites ‘masque’, qui sont le corolaire obligé de l’apostrophe bien connue « wesh m’amzelle, t’es très charmante, t’as pas un 06 ? »). En effet, elles relèvent aujourd’hui plus du mauvais goût, au mieux, ou de la mise en scène, de l’apparat et du déguisement, au pire, que de la protection des yeux et de l’élégance.

Il est cependant possible de trouver des lunettes discrètes, classiques, et distinguées, bien que de tels accessoires soient à l’évidence plus que rares. Quel qu’en soit le fabriquant, les lunettes de forme ronde, ou semi-ronde, sont selon moi à privilégier. Elles couvrent en effet un minimum de surface du visage -discrètes, donc- tout en protégeant vos yeux. Surtout, ce furent des formes très usitées pour les lunettes de vue dans les années 1930, et ce jusqu’aux années 1950. Cette période étant connue comme étant l’apogée de l’élégance classique moderne, la récupération de son esthétique désuète mais charmante s’impose comme une évidence. Vous pouvez donc découvrir ci-dessous une paire s’en inspirant. Point de plastique et autre acétate : les branches sont en cuivre et laiton. Observez également leur finition finement ciselée et crénelée. Mais, ce qui me charme le plus est le pont, dont la forme caractéristique ne se retrouve hélas plus sur les lunettes actuelles.

© Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l'Elegance

_

Je me dois cependant de porter votre attention sur la nécessité de choisir des lunettes aux verres de qualité. En effet, il n’y a rien de pire que les verres non traités et seulement teintés, comme ceux de la myriade de lunettes vendues une poignée d’euros, souvent à la sauvette. Du fait de cette teinte, la rétine s’ouvre davantage sans être protégée des rayons nocifs, et donc en reçoit paradoxalement plus : elles sont de ce fait bien plus néfastes que de ne rien porter. Cherchez par conséquent un fabriquant de lunettes de soleil dont la qualité des verres est prouvée et reconnue.

Advertisements