Mots-clefs

, , ,

Yasuto Kamoshita. Crédit : Scott Schuman

Je vous propose cette semaine une mise informelle à l’audace mesurée, mais bien réelle. En effet, le parti-pris de Yasuto Kamoshita a été de combiner des rayures avec un plaid. Et ça fonctionne ! La recette n’est qu’un secret de polichinelle, puisqu’il s’agit simplement d’allier deux motifs d’échelle différente, comme vous le savez. Mais suivre une recette ne suffisant bien évidemment pas, aussi faut-il disposer des bons ingrédients et du bon coup de main. C’est bien le cas ici, malgré la difficulté d’associer plaid et rayures. L’astuce est d’employer un plaid sombre, car plus ce motif est clair, plus il est difficile de le combiner avec une chemise claire. Cela force l’emploi d’une chemise sombre, ce qui apporte le désagréable sentiment que votre torse s’impose à votre entourage, tout en reléguant la veste au second rôle. C’est fort fâcheux, car le but est justement de mettre en avant cette dernière ; il est toutefois possible d’utiliser une chemise blanche afin d’éviter ce genre de problèmes. Mais revenons à nos moutons. Ici, donc, le plaid sombre permet l’utilisation d’une chemise aux teintes plus claires. Il s’agit, en l’occurrence, d’une couleur framboise. Observez le discret renvoi aux variations chromatiques de certains fils de trame de la veste, tel le liant d’une sauce. Ces fabuleux ingrédients saupoudrés de détails indispensables, tels une cravate tricot magnifiquement nouée, un mouchoir bien ajusté, et très certainement des bretelles cachées sous la veste -le non port de la ceinture nous met la puce à l’oreille-, dégagent un doux fumet d’élégance. Cet homme est assurément un chef étoilé !

Cette inspiration clos la série de billets initiée il y a un mois et demi, et consacrée à l’art d’assembler les motifs. Ce thème sera bien entendu toujours abordé lors de certaines inspirations, mais ne représentera plus la totalité de ces billets. Cela me permettra de donner davantage d’importance à d’autres thèmes, que vous aurez le plaisir de découvrir dans les semaines à venir.

Publicités