Étiquettes

, ,

Boating blazer, cravate en tricot de soie, pochette pied-de-poule. © Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l'Elegance

Nous avons donc ici un boating blazer (que vous avez déjà pu apercevoir dans une inspiration de la semaine de début Août, à propos du short madras et des Tassel Loafers), agrémenté d’une chemise à rayures verticales, ainsi que d’une cravate en tricot de soie également rayée, horizontalement cette fois. Une pochette au motif pied-de-poule vient compléter la tenue. Les rayures superposées ne gênent pas l’oeil, car étant d’échelle différente. Il est très intéressant de travailler avec des rayures horizontales, que ce soient celles d’une chemise ou d’une cravate, car il est très rare d’en trouver. Concernant les cravates, tricot ou classiques, on peut remarquer qu’il est courant que les rayures soient parallèles à la terminaison du pan principal. Ainsi, les cravates classiques, du fait d’une terminaison en pointe, sont généralement caractérisées par des rayures obliques : elles sont alors des rep ties, ou des club ties, en fonction du sens des rayures. A l’inverse, les cravates tricot ayant une terminaison droite, les rayures ne sont pas obliques, mais horizontales. Je ne connais aucune cravate tricot arborant des rayures obliques ; en revanche, bien que ce soit très rare, il est possible de trouver des cravates classiques aux rayures horizontales.

Résolument sportive, cette mise sera parfaite pour la fin des vacances ou un week-end à la mer, voire au bord d’un lac. A porter avec un pantalon de coton beige, des derbies en veau-velours brun, et un canotier !

Canotier du chapelier Bates

Advertisements