Étiquettes

, , ,

Veste en laine épaisse motif plaid, revers larges type années 70, poches latérales plaquées, fermeture poitrine un bouton ; cravate marine à poids ; pochette khaki à motifs cachemire marine ; pantalon en laide froide anthracite. © Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l'Elegance

© Le Paradigme de l’Elegance

Détails pochette à motifs cachemire. © Le Paradigme de l'Elegance

Comme promis, voici le premier d’une série de billets faisant la part belle à l’association des motifs.

Cette mise est un bon exemple de discrétion malgré l’emploi de trois différents motifs, dont un sur une pièce centrale, donc voyante : la veste. Ce sont les couleurs qui permettent cette paradoxale discrétion. Aucune n’est acidulée, mais surtout, elles fonctionnent bien ensemble. Les coloris jouent même entre eux, ils s’interpellent : le bleu marine de la cravate rappelle celui d’une partie du plaid de la veste, mais aussi les discrets motifs cachemire de la pochette, tandis que le khaki de cette dernière, en tant que couleur terreuse, adresse un clin d’oeil au beige du plaid.

Revenons aux motifs : la ‘règle’ de la différence d’échelle des motifs (Alan Flusser) est respectée. Il est, d’ailleurs, beaucoup plus aisé d’assembler des motifs de différents types (plaid, pois, cachemire, rayures, carreaux vichy…) que d’un même type. C’est le cas ici.

De prime abord, la mise telle que présentée ici est assez libre de style (ni italienne, ni britannique, ni américaine). Cependant, à y regarder de plus près, la veste est intrinsèquement -mais de manière discrète- italienne. En effet, elle cumule plusieurs ‘contresens’ Sartoriaux. Les poches latérales sont plaquées, ce qui indique un usage plutôt sportif ; or, les revers sont à pointes (donc plus formel, et aucunement sportif), et elle possède une vente unique (et non deux, ce qui est moins formel et plus sportif).

Je vous propose donc de suivre la piste italienne, facilitée par les particularités de la veste. Il vous suffit de bouder intentionnellement une poignée d’autres règles Sartoriales. Vous pouvez porter des richelieues au cuir brun : en effet, ces souliers à vocation urbaine sont habituellement noirs, le brun étant réservé aux souliers de campagne. Prenez-les entièrement en brogue si vous souhaitez aller plus loin dans le détour des règles, puisque ces perforations devaient, à l’origine, permettre que l’eau s’écoule du soulier en terrain humide (champs, bois, marécages…), ce qui n’a rien d’urbain vous en conviendrez. Ils sont à porter avec des chaussettes beiges, afin de créer un contraste entre le pantalon et le soulier (les élégants transalpins en sont très friands). Autre possibilité pour contourner les règles Sartoriales : ‘tourner’ légèrement sa cravate afin de faire apparaître à ses côtés le pan arrière. Enfin, vous pouvez également faire sortir négligemment votre pochette, comme si vous l’y aviez mise de manière désintéressée.

Richelieue C&J, bout golf et brogue

Advertisements