Étiquettes

, , ,

Récemment, j’ai re-regardé The Social Network de David Fincher, qui narre la création de Facebook. Lors de la scène où les frères Cameron et Tyler Winklevoss -qui accusent Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, de leur avoir dérobé leur idée- rencontrent le président de Harvard de l’époque, Lawrence H. Summers, ce dernier leur lance une boutade alors qu’il est au téléphone avec une certaine Katherine :

Katherine, j’ai des étudiants dans mon bureau. Des étudiants de premier cycle…je l’ignore, à les regarder, je dirais qu’ils veulent me vendre une franchise de Brooks Brothers!‘.

Les frères Winklevoss se présentant au Président de Harvard (incarnés par Armie Hammer et Josh Pence)
Le Président de Harvard, Lawrence Summers (incarné par Douglas Urbanski)

 Cette petite boutade m’a bien fait rire, car elle révèle les clichés dont souffrent certaines Maisons à l’élégance intemporelle. Enfin, rire, c’est un bien grand mot : j’ai surtout ri jaune, car je trouve triste que de tels clichés persistent, surtout quand c’est le Président de Harvard en personne qui s’en gausse, alors qu’il est censé être une des personnes les plus imprégnées de cette esthétique WASP – Côte Est. Je ne me serais donc pas attendu à ce que ce genre de réplique vienne d’une personne de ce statut social ! Relativisons cependant, car c’est une fiction, et d’autre part Lawrence Summers est connu pour son franc-parler.

J’aurais tout de même un petit bémol quant au cliché véhiculé par ledit Président. Si Cameron et Tyler Winklevoss ont un physique typiquement WASP -silhouettes élancées et mâchoires carrées de jeunes sportifs aisés, cheveux blonds négligemment coiffés-, rappelant donc la principale clientèle de Brooks Brothers, leurs tenues ne sont pas entièrement représentatives de l’esthétique de cette Maison. En effet, ni Cameron, ni Tyler, ne portent de Rep Tie (les cravates club Britanniques introduites par Brooks Brothers en Amérique au début du XXe siècle ; les rayures ont été inversées par rapport aux Britanniques pour ne pas les contrarier, car en Angleterre, les rayures représentent des clubs sportifs, des écoles, ou des universités !). La cravate qui se rapprocherait le plus de l’esprit Brooks Brothers est celle de Tyler (à droite sur la photo), de par ses petits motifs dorés, et sa couleur rouge, ce qui en fait, dans l’esprit, une cravate d’Université. En revanche, celle de Cameron, à minuscules motifs géométriques, est définitivement loin des cravates emblématiques de chez Brooks Brothers. D’autre part, la chemise de Cameron (encore lui) n’est pas particulière à cette Maison ; en revanche, c’est le cas concernant celle de Tyler, car la button-down shirt a été introduite en Amérique par Brooks Brothers en 1896. Pour finir, les costumes des deux frères sont noirs ; or, je me serais attendu à ce qu’ils soient d’un bleu marine (comme sur la photo ci-dessous), ou gris anthracite, comme le sont la plupart des costumes des frères Brooks.

Costume Brooks Brothers bleu marine en laine froide, et Rep Tie

 Pour finir, j’aimerais partager cette article du blog Stiff Collar qui traitait, justement, de cette Maison de qualité qu’est Brooks Brothers, et suis en tout point d’accord avec. J’ajouterai également, que l’on soit amateur ou non de style ‘à l’Américaine’, que le rapport qualité-prix y est un des meilleurs sur ce segment d’enseigne. Courrez-y, ne serait-ce que par curiosité !