Tags

, , ,

Voici l’avant-dernier billet dédié aux aventures de Tintin. Toujours dans un ordre chronologique, nous nous intéressons cette semaine à Tintin au Tibet (1960) et aux Bijoux de la Castafiore (1963). Ce dernier, de part son scénario presque à huis-clos à la Sherlock Holmes ou à la Hercules Poirot, phénomène unique dans la série, possède un certain charme, relevé par le luxuriant parc de Moulinsart et les belles mises du capitaine et des invités. Les aventures de Tintin au Tibet, en revanche, est un album qui nous emmène au bout du monde tout en étant plus personnel car centré sur la personnalité du reporter.

_

Tintin au Tibet

_

2

Ce soulier de marche est très sûrement le premier à avoir été si détaillé par Hergé. On peut y apercevoir la semelle striée, la trépointe à double couture caractéristique du cousu norvégien et les rivets de métal permettant le laçage. Notez en outre le fait que Tintin porte ses chaussettes blanches doublées de chaussettes de montagne roulées à la cheville.

_

1La mise de Tintin rappelle celle arborée dans Objectif Lune lorsque le reporter avait entrepris une excursion aux alentours de la base, là aussi avec un épais sac de toile de randonnée. Le jeune homme porte toujours ses knickerbockers et son tricot bleu à col rond dont les manches ont été relevées pour l’occasion. La personne au premier plan arbore lui aussi des knickerbockers et un sac de toile (garni d’une corde), cette fois avec un tricot à col V à liseré et un béret. Peut-être est-ce un guide de montagne qui, pipe aux lèvres, rentre de trekking ?

_

3

A vos souhaits monsieur Tintin.

Sur cette vignette, plusieurs mises sont notables. En bas à gauche, un homme en complet vert pâle à cran aigu et cravate à pois ; derrière, un homme en complet bleu et revers au pantalon attablé avec un autre au complet gris à cran aigu également et cravate à poids ; derrière encore, un jeune homme en cardigan et nœud papillon ; à l’arrière plan, une personne âgée avec une veste sombre, un gilet dépareillé et une barbe fournie.

_

4

Des passagers descendent de ce qui semble être un Lockheed Super Constellations. Notez le touriste au costume vert, avec son appareil photo dans un étui en cuir pendu autour du cou. Par ailleurs, le couple situé juste derrière Tintin rappelle les voyants au Music Hall, dans Les sept boules de Cristal.

_

5

Tintin et Haddock, en retard pour leur vol, sautent dans une bien belle auto.

_

6Pas de doutes, nous sommes dans les années 1950-1960 avec cet homme à l’allure d’employé américain, avec son complet brun, sa cravate à motifs fantaisie, son fedora beige et ses lunettes de soleil de type Wayfarer.

_

7Le capitaine, fidèle à lui-même, bourre son sac de whisky en lieu et place des provisions.

_

8Ivre, Haddock a des visions cauchemardesques : un habit orange, un gilet rose, des revers et un haut-de-forme rouges !

_

9

Cette vignette nous permet d’observer les tenues portées lors de grandes randonnées à l’époque : une veste et un sac de couchage matelassés sûrement rembourrés de plumes d’oie.

_

10

Milou peut décidément être un vil et sadique cabot…

_

11…doublé d’un alcoolique patenté, comme nous avions pu déjà le voir sur l’Île Noire !

_

12Nouvelle scène de randonnée. Nous pouvons ici apercevoir la mise du sherpa qui, comme Tintin au début de ce billet, a roulé ses chaussettes autour de sa cheville. Il arbore en outre un short vert, une chemise, porte un sac à dos en toile et s’appuie sur un piolet.

_

13Une nouvelle scène hilarante où le capitaine profère de nouvelles insultes -"soulographe" et "macrocéphale" sont particulièrement savoureux- à l’encontre du yéti.

_

14Nous pouvons ici voir les vêtements portés par les alpinistes en très haute altitude : épais tricot à capuche et poche pectorale, lunettes de soleil à branches reliées et côtés extérieurs protégées d’une paroi de cuir.

_

 

Les Bijoux de la Castafiore

_

1516

Tintin et Haddock n’ont pas attendu Manuel Valls pour créer la polémique sur les roms.

_

17

Nos deux héros se rendent à Moulinsart dans une vignette magnifique et emblématique de la série. Notez par ailleurs le blouson de cuir du reporter : Hergé se modernise ! Le dessinateur a sûrement voulu que les jeunes d’alors s’identifient davantage en Tintin en le parant de vêtements plus contemporains. Fait amusant : le blouson rappelle celui du colonel Boris dans On a marché sur la Lune.

_

18

Haddock savoure un whisky. Notez le seau à glaçons (en cristal ?) sur le plateau. Aux côtés du capitaine, on peut voir un Tintin qui, en dépit de son blouson, a conservé ses knickerbockers et son tricot à col V. Tournesol, lui, n’a pas bougé d’un iota avec son éternel col amovible, veste verte et gilet jaune.

_

19

Le médecin, comme souvent dans cette profession il y a plusieurs décennies, arbore un nœud papillon par souci d’hygiène et de praticité. Il porte en outre un costume vert à trois boutons (dont seul celui du haut est boutonné), porte un Homburg et un lourd cabas de docteur où sont rangés ses instruments.

_

20

Blague à part, la Castafiore fait un tabac.

_

21

La diva italienne, vêtue d’un manteau et d’une toque en fourrure, présente Wagner qui lève son Homburg et arbore un over coat gris à col, rabats de poches et revers de manches en velours noir.

_

22

Nous pouvons voir ici le bouton de col arrière de Tryphon, éjecté par la tension exercée sur la chemise.

_

23

Une belle vignette mettant en scène l’arrivée de la Castafiore dans une chambre de Moulinsart, avec son lit à baldaquin, ses fauteuils et sa table de style Louis XIII, et sa solide malle au premier plan. Les bagages de la chanteuse sont aussi notables.

_

24On peut ici apercevoir les pyjamas des hôtes du château : la diva avec un bonnet de nuit et sa chemisette lacée de nœuds, Tintin en pyjama deux pièces, Wagner en robe de chambre bleue. Nestor, lui, a tant bien que mal revêtu sa livrée sur son pyjama à liseré blanc !

_

25

Irma range les fameux bijoux dans un bonheur du jour de style Louis XVIII.

_

26

Tintin observe l’harmonieuse façade du château recouverte de lierre.

_

27

Une vignette qui nous permet d’observer deux autos d’époque.

_

28

L’insupportable Séraphin Lampion est de retour et arbore la même mise que dans l’Affaire Tournesol, ici dans un salon de style Louis XV.

_

29

Tryphon en jardinier, vêtu de son gilet jaune et d’un chapeau de la même couleur.

_

30

L’apparence de ces deux journalistes de "Paris Flash" -barbe en collier, veste et polo- augure celle des étudiants lors de mai 1968.

_

31

Haddock, malgré son pied dans le plâtre, revêt plusieurs mises dépareillées dans cet album. Ici un pantalon de flanelle grise à revers, veste en tweed brun, cravate verte et chemise à col boutonné…

_

32

…que l’on peut apercevoir davantage ici, avec en prime la pipe du capitaine. Remarquez en outre la coiffure du capitaine qui a changé : nous sommes passés de la tignasse hirsute aux cheveux soigneusement peignés avec une raie, signe de son ascension sociale depuis la découverte du trésor de son aïeul.

_

33

La fameuse couverture de "Paris Flash" qui n’a rien à envier aux ‘Unes’ actuelles de la presse à scandale.

__

34

Les Dupond(t) ont troqué leur col club amovible contre un col classique, sûrement mou. Seul Tryphon résiste encore et toujours à l’envahisseur.

_

35

Une fanfare vient jouer devant le château. Notez la livrée de Nestor et le chef d’orchestre qui semble porter une jaquette mais arbore en réalité un veston, pantalon à rayures de rigueur, gilet gris, col cassé avec cravate, haut-de-forme et œillet au revers.

_

36

Le capitaine a changé de mise. Ici, une cravate jaune à pois.

_

37

Hergé a affublé Lampion d’une ceinture avec des bretelles. Peut-être pour mieux le ridiculiser ?

_

38

Haddock arbore une nouvelle cravate, club cette fois, à rayures bleues et vertes.

_

39

Hergé est de nouveau visionnaire après la conquête spatiale : ici, Tournesol met au point la télévision couleur grand public…avec plus ou moins de succès.

_

40

Wagner porte un veston gansé et un nœud papillon rouge.

_

41

Le grenier de Moulinsart semble receler de véritables trésors entre le mobilier, les livres et le gramophone !

_

42Pour finir, le très beau blazer croisé du capitaine à poches plaquées porté avec une cravate club et un pantalon de flanelle.