Tags

, , , , , , , , , , , ,

Toujours dans l’optique de développer la culture du vêtement classique, ses codes et ses protocoles, en cherchant à la fois l’utilité réelle de l’habit et le respect des traditions sartoriales britanniques parfois plusieurs fois centenaires (ces dernières découlent d’ailleurs très souvent et très naturellement d’un impératif utilitaire, comme le revers en soie de la veste de fumoir pensé pour faire glisser les cendres du cigare, ou le tweed à la campagne de par sa résistance et son imperméabilité), ce billet ainsi que ceux de la ou des semaines suivantes auront pour but de les récapituler. Il se veut être un guide proposant une liste non exhaustive des vêtements de base (costume, chemise, souliers, cravate et nœud papillon, manteau, couvre-chef, gants…), le type d’étoffe et son poids, les caractéristiques de la coupe, le type de souliers…etc, qu’il est possible d’arborer en fonction de la saison, du lieu et du moment de la journée, d’après les convenances mais aussi le bon sens.

Cela devrait vous permettre, si ce n’était pas déjà le cas, de bénéficier d’un résumé panoramique des règles sartoriales, que vous souhaitiez ou non les respecter, mais aussi et surtout d’avoir à portée de main une liste classée par occasion. Vous résidez en ville, travaillez peu et vous vous promenez très souvent ? Vous résidez à la campagne et n’avez que faire d’un austère costume professionnel ? Ce guide ne range pas pêle-mêle les vêtements basiques à avoir absolument dans sa garde-robe, mais les classe selon le protocole et leur utilité. L’idée est donc de vous permettre de sélectionner les habits de base que vous devrez acquérir -ou faire confectionner par votre tailleur- en priorité, en fonction des usages que vous en ferez.

Nous commençons cette semaine par les tenues de ville, en été et en hiver, professionnelles ou décontractées. Puis, les semaines suivantes seront consacrées au vêtement circonstancié ("formel"), de sport, de campagne, et enfin de voyage.

 _

I. Tenue de ville

-

1. Tenue de ville estivale

-

a. Tenue de ville laborieuse estivale

A porter dans un cadre professionnel.

  • Costumes : deux boutons en laine tropicale, laine et soie ou mohair, laine vierge ou toute laine légère dont le poids est inférieur ou égal à 280 gr./m, uni ou à rayures tennis, gris clair ou bleu marine. Non ou semi-doublé.
  • Manteaux : "rain coat" : imperméable non doublé beige ou bleu marine à boutonnage simple sous patte, manches Raglan.
  • Chemises : à rayures ou unies en coton léger (aux alentours de 100gr./m), col classique ou italien.
  • Mailles : à col V. Cardigan à manches longues ou courtes. Le tout en laine mérinos fine.
  • Souliers : Richelieu noirs en box, de préférence peu broguées et à bout droit. A boucle ou à double-boucle en box noir. (A porter avec des mis-bas bleu marine en fil d’Ecosse fin).
  • Cravates : à motifs cachemire, géométriques ou floraux, en soie et non doublées. Nœuds papillon de mêmes motifs que les cravates.
  • Pochettes : de mêmes motifs que les cravates et nœuds papillons. Egalement en lin blanc (pour les situations les plus habillées), possiblement avec un liseré de couleur.
  • Couvre-chef : Fedora, Pork pie ou Homburg gris clair ou bleus marine. Chapeau melon noir. Éventuellement un Panama (de forme Fedora ou Colonial) si le mercure dépasse les 30°c.

b. Tenue de ville décontractée estivale

A porter en ville, hors de toute activité professionnelle (parc, promenade, déjeuner,…).

  • Costumes : deux boutons en laine tropicale, laine et soie ou mohair, laine vierge ou toute laine légère dont le poids est inférieur ou égal à 280 gr./m, au tissu uni, pieds-de-poule ou prince de galles gris à trames bleues ciel ou beiges. En Seersucker également, si vous résidez dans une localité très méridionale. Non ou semi-doublé.
  • Manteaux : "rain coat" : imperméable non doublé beige ou bleu marine à boutonnage simple sous patte, manches Raglan.
  • Chemises : à rayures ou à carreaux Vichy en coton léger (aux alentours de 100gr./m²), col classique ou italien.
  • Mailles : à col V. Cardigan à manches longues ou courtes. Gilet à vol V sans manches. Le tout en laine mérinos fine, de préférence à torsades.
  • Souliers : Richelieu bruns ou noirs en box ou en veau-velours, de préférence broguées et à bout golf. Mocassins à pampilles en box noir ou brun, ou en veau-velours brun. Cavalières (Saddle shoes). Spectator shoes. Doubles-boucles brunes en box ou veau-velours. (A porter avec des mis-bas en fil d’Écosse fin). Les souliers bruns sont plutôt à porter dans un parc, et les noirs dans la rue, dans un bâtiment ou lors d’un repas. Les souliers noirs après 18h restent de mise.
  • Cravates : à motifs club, cachemire, géométriques ou floraux, en soie et non doublées. Madras en coton léger. Tricot de soie uni. Nœuds papillon de mêmes motifs que les cravates.
  • Pochettes : de mêmes motifs que les cravates et nœuds papillons. Également en lin blanc avec un liseré de couleur (dans le cas du seersucker).
  • Couvre-chef : Panama de type colonial ou Fedora. Canotier.

N.B. : il est possible de dépareiller votre pantalon et votre veste, si et seulement si ceux-ci ne sont pas faits du même tissu, ou du moins s’ils ne présentent pas le même aspect.

_

2. Tenue de ville d’hiver

-

a. Tenue de ville laborieuse d’hiver

A porter dans un cadre professionnel.

  • Costumes : de préférence trois boutons ou croisé, en flanelle, serge ou caviar dont le poids est supérieur à 350 gr./m pour les mi-saisons, 400gr./m pour l’hiver, uni ou à rayures "craie", gris clair, anthracite ou bleu marine.
  • Manteaux : de type Crombie ou Chesterfield à boutonnage simple ou croisé, en laine et/ou cachemire à chevron ou serge, bleu marine ou gris anthracite.
  • Gants : veau noir.
  • Chemises : à rayures ou unies en coton lourd (aux alentours de 130gr./m), col classique ou italien.
  • Mailles : à col V. Cardigan à manches longues ou courtes. Le tout en laine mérinos épaisse ou en laine d’agneau.
  • Souliers : Richelieu noirs en box, de préférence peu broguées et à bout droit. A boucle ou à double-boucle en box noir. (A porter avec des mis-bas bleu marine en laine).
  • Cravates : à motifs cachemire, géométriques ou floraux, en soie ou laine et soie. Nœuds papillon de mêmes motifs que les cravates.
  • Pochettes : de mêmes motifs que les cravates et nœuds papillons. Également en lin blanc (pour les situations les plus habillées), possiblement avec un liseré de couleur.
  • Couvre-chef : Fedora ou Homburg gris anthracite ou bleus marine. Chapeau melon noir.

b. Tenue de ville décontractée d’hiver

A porter en ville, hors de toute activité professionnelle (parc, promenade, déjeuner,…).

  • Costumes : de préférence trois boutons ou croisé, en flanelle ou autre tissu dont le poids est supérieur à 350 gr./m pour les mi-saisons, 400gr./m pour l’hiver, uni (gris clair, anthracite ou bleu marine), pied-de-poule, ou à motifs prince de Galles (trames bleues marine, orangées ou brunes).
  • Manteaux : Covert coat en cavalry twill, brun ou beige. Polo coat beige en drap de cachemire ou de poils de chameau.
  • Gants : Pecari ou veau brun.
  • Chemises : à rayures ou carreaux Vichy en coton plutôt lourd (aux alentours de 130gr./m², voire davantage), col classique ou italien.
  • Mailles : à col V. Cardigan à manches longues ou courtes. Gilet sans manches à col V. Le tout en laine mérinos épaisse ou en laine d’agneau, de préférence à torsades.
  • Souliers : Richelieu bruns ou noirs en box ou en veau-velours, de préférence broguées et à bout golf. Mocassins à pampilles noirs ou bruns en box, ou bruns en veau velours. Doubles-boucles brunes en box. (A porter avec des mis-bas en laine). Les souliers bruns sont plutôt à porter dans un parc, et les noirs dans la rue, dans un bâtiment ou lors d’un repas. Les souliers noirs après 18h restent de mise.
  • Cravates : à motifs club, cachemire, géométriques ou floraux, en soie, laine et soie ou laine. Tricot de soie ou tricot de laine unis. Nœuds papillon de mêmes motifs que les cravates.
  • Pochettes : de mêmes motifs que les cravates et nœuds papillons. Egalement en lin blanc avec un liseré de couleur.
  • Couvre-chef : Fedora, Pork pie ou Homburg gris anthracite ou bleus marine.

N.B. : il est possible de dépareiller votre pantalon et votre veste, si et seulement si ceux-ci ne sont pas faits du même tissu, ou du moins s’ils ne présentent pas le même aspect.

_

About these ads