Mots-clés

, , ,

main-large-2J’avais déjà présenté cette pratique il y a un bon moment déjà, qui consiste à porter un foulard -ou une écharpe, comme aujourd’hui- noué puis logé sous le tricot.

L’idée est toujours la même : se protéger du froid tout en respectant les traditions sartoriales, et sans compromis sur l’apparence. Le but est ici atteint, la mise est cohérente : sport, et à la croisée des styles italiens, britanniques et Ivy. L’homme porte en effet un tricot col châle avec un pantalon de flanelle grise, que l’on aurait pu retrouver il y a soixante ans, portés par un étudiant sur un campus des grandes Universités américaines, juste après avoir regardé un match de tennis ou une régate d’aviron. Le tout est recouvert d’une veste à carreaux qui semble être de tweed ou de flanelle, et d’un polo coat prince de Galles en tweed. Une mise à première vue très britannique, donc, hormis le tricot à col châle. C’était sans compter les teintes globales et les matières de la mise, qui sont assez hétérodoxes, donc italiennes. Les carreaux de la veste sont en effet très originaux : trames bleu marine, carreaux verts, beiges, rouille…l’on croirait voir une collection de Kiton d’il y a quelques années. Enfin, le polo coat est relativement peu conventionnel, puisqu’il est fait de tweed et non de poil de chameau, l’étoffe traditionnelle pour ce type de manteau.

Quant à vous, quel type de chemise porteriez-vous sous cette écharpe ? La garniriez-vous d’une cravate ou d’un nœud papillon ? De quels motifs ?

Très bon week-end à vous.

About these ads