Mots-clés

, , , , , , , , ,

Je vous propose de découvrir dans ce billet quelques photos retraçant la vie de la Reine Elizabeth parues il y a quelques semaines dans une édition spéciale du Daily Mail à l’occasion du Jubilee de Diamant, que vous pouvez encore acheter ici. Le Daily Mai est un tabloïd -l’équivalent de la presse « people » en France- conservateur. Il est au même niveau que le News of the World, le quotidien de Rupert Murdoch qui a sombré en 2011 suite à de sordides affaires d’écoutes téléphoniques afin de remplir ses colonnes. Tout comme ses confrères, le Daily Mail se vautre dans la fange de la vulgarité la plus totale et publie à ce titre un ramassis de ragots et de faits divers à sensations pris à même le caniveau. Ses éditions spéciales, en revanche, sont parfois de qualité. C’est le cas ici et, de toute façon, l’orientation éditoriale du journal joue à la marge dans une édition qui comporte une faible part d’écrit -introduction et conclusion-, et le reste de photographies. Sa ligne éditoriale conservatrice et Monarchiste fait d’ordinaire un curieux ménage avec son ordinaire vulgarité, mais prend tout son sens avec une telle édition consacrée à la Reine, faisant son éloge ainsi que celle de la Monarchie.

La présente édition présente donc, selon ce point de vue, des photos de la vie d’Elizabeth, de sa naissance à aujourd’hui. En voici une sélection de celles qui rendent compte au mieux de l’élégance de la Reine, mais aussi et surtout de la famille Royale d’hier et d’aujourd’hui.

Petit rappel chronologique : Edward VIII (auquel j’avais consacré un billet), abdique de son propre chef le 11 Décembre 1936 afin de pouvoir se marier avec Wallis Simpson. Son frère cadet Albert fut couronné Roi le même jour et devient George VI. Il eut deux filles avec sa femme Elizabeth, Elizabeth, la plus âgée et donc héritière présomptive au trône, et Margaret. Elizabeth épouse Philipp Mountbatten le 20 Novembre 1947. Philipp devint alors Duc D’edimbourg, et est encore l’actuel. A la mort de son père le 6 Février 1952, Elizabeth est couronnée Reine. Elle eut ensuite quatre enfants : Charles, aîné, héritier présomptif et Prince de Galles, Anne, Andrew et Edward.

En haut : Au château de Balmoral, le futur Roi George VI (Albert Windsor) en vêtements traditionnels écossais avant l’abdication de son frère Edward VIII en 1936, accompagné de sa femme Elizabeth, Duchesse d’York, de leur fille Elizabeth également (centre) future Reine, et leur nièce Diana.
Bas gauche : La Princesse Elizabeth à l’âge d’un an, en 1927.
Bas droite : Lady Elizabeth avec ses filles, la cadette Margaret (droite) et Elizabeth (gauche).

Le Roi George VI à droite, son épouse la Duchesse d’York, et leurs deux filles Elizabeth (gauche), auquel on reconnaît déjà le sourire caractéristique, et sa jeune soeur Margaret (droite).

Haut : La jeune Princesse Elizabeth tenant un Corgi. Toute sa vie, elle fut amoureuse de cette race de chien. Elle en reçu même un en cadeau pour son 18ème anniversaire, en 1944.
Bas : Au jardin de Buckingham Palace, George VI avec sa femme et ses filles. Il porte un magnifique costume qui, d’après le grain et le tombé, semble être fait de tweed ou de flanelle.

Au jardin de Buckingham Palace, George VI et sa fille Elizabeth, accompagnée d’un Corgi.

La Princesse Elizabeth passe en revue une troupe de Grenadiers en tant que Colonel en Chef, en 1947.

Haut gauche : La Princesse Elizabeth et le Lieutenant Philipp Mountbatten avant l’annonce de leurs fiançailles.
Haut droite : Les mêmes, annonçant leurs fiançailles à Buckingham Palace.
Bas : George VI et sa fille Elizabeth en 1946. Goerge VI porte un costume en laine froide à motifs Prince de Galles, et une cravate club.

La Princesse Eliabeth, radieuse, le jour de son mariage, le 20 Novembre 1947.

La Reine Elizabeth lors de son couronnement à Westiminster Abbey, le 2 Juin 1953.

Haut : La Princesse Elizabeth avec son époux le Duc d’Edimbourg, ainsi que leurs enfants Charles (gauche) et Anne (droite) en 1951. L’on reconnaît d’ores et déjà les oreilles caractéristiques de Charles. Notons l’élégance de Philipp, avec un superbe croisé et une cravate club.
Bas : Visite d’une Propriété Royale du Norfolk par la Reine Elizabeth, son mari le Duc d’Edimbourg, la Princesse Diana (derrière la Reine) et le Prince Charles avec leurs enfants Harry et William, ainsi que Zara Philips et Peter Philips.
Notons le magnifique Polo Coat arboré par Charles, avec une cravate club.

Haut : La famille Royale au château de Balmoral, assis sur une couverture à motifs Tartan. La Reine et le Duc d’Edimbourg avec leurs enfants, Charles (droite), Anne (gauche), et le jeune Andrew.
Le Duc porte des souliers à crampons, une veste de flanelle, une chemise à carreaux Tattersal, et une cravate à motifs indéterminés.
Bas gauche : La Reine lisant un livre (ou regardant un album photo) avec Andrew (gauche) et Edward (droite), ses deux cadets.
Bas droite : Au château de Windsor en 1965, La Reine et le Duc d’Edimbourg avec tous leurs enfants, Charles, Anne, le petit Andrew tenant le landau et Edward s’y trouvant.
Le Duc d’Edimbourg porte ici une veste dépareillée avec un tricot à col V brun. Le jeune Charles arbore un costume à petits carreaux et ce qui semble être une cravate tricot rouge.

Années 1960-1970 au château de Balmoral. La Reine entraîne des labradors.

L’année 1992 est qualifiée « d’annus horribilis » du fait des problèmes conjugaux de ses trois aînés, Charles, Anne et Andrew, mais aussi du fait de l’incendie du Château de Windsor, détruisant une bonne partie du mobilier et des oeuvres d’art. Elle est ici en compagnie d’un pompier, et reste digne malgré les circonstances.

En 2005, le mariage du Prince Charles avec Camilla Parker Bowles, devenue Duchesse de Cornouailles, avec leurs familles respectives. A gauche, Harry et William avec leurs grand-parents la Reine et le Duc d’Edimbourg, et à droite, le Major Bruce Shand, père de Camilla, et les enfants de cette dernière, Tom et Laura.
Ici, le vêtement traditionnel du mariage -morning coat, gilet croisé à revers châle ou pointe, pantalon dépareillé à rayures, cravate piquée d’une perle- est scrupuleusement respecté.

L’élégance de la Reine vient aussi du fait de sa culture. Un précepteur lui enseigna l’Histoire et le Droit, et l’Archevêque de Canterbury la Théologie. La Reine est en effet le chef de l’Eglise Anglicane. Elle est également francophile, et parle couramment français. Même en sachant que la ligne éditoriale est pro-Monarchique, il est bien mal aisé de ne pas se prendre d’affection pour cette souveraine qui vient de fêter ses soixante ans de règne, et est en passe de devenir la dirigeante du Royaume-Uni et du Commonwealth ayant régné le plus longtemps, puisque c’est la Reine Victoria qui détient le « record », à soixante-trois ans.

About these ads